Accueil
 
Qu'est-ce que la graphothérapie?
 
La dysgraphie
 
Pourquoi mon enfant est-il dysgraphique?
 
Quand consulter un graphothérapeute?
 
Déroulement d'une prise en charge
 
Questions/Réponses
 
Qui-suis je? Contact
 
 
Les séances de rééducation  

 

Chaque enfant étant unique, chaque rééducation est donc différente.

 

C’est au graphothérapeute d’adapter sa séance à l’enfant, pour qu’il progresse avec envie sans jamais s’ennuyer.

 

 

Les séances de rééducation se construisent cependant sur une trame qui est généralement la suivante : 

 

 

 - une phase de détente corporelle et mentale permettant à l’enfant de relâcher ses tensions et crispations et ainsi d’être plus à l’écoute et concentré

 

Ø  Pratique d’exercices de relaxation,

Ø  Utilisation des techniques de brain gym (approche éducative fondée sur le principe que le mouvement est à la base de tout apprentissage)

Ø  Jeux d’équilibre et d’adresse

 

 

 - un travail sur la motricité fine, sur l’habileté manuelle et sur la posture

 

Ø  Exercices d’assouplissement des poignets, des doigts…

Ø  Jeux favorisant la dextérité

Ø  Exercices de discrimination tactile visant à développer la sensibilité des doigts

 

 

 - des situations diverses permettant à l’enfant de travailler la souplesse de son geste et d’intégrer le contrôle et le respect des formes

 

Ø  Exercices de détente graphique (production de tracés-glissés) et de pré-graphisme travaillant les formes simples préparatoires à l’écriture (réapprentissage du tracé des boucles, vagues, coupes, arceaux…)

Ø  Utilisation de supports et d’outils très variés : tableau velleda, tableau noir, paper board, sable, tablette tactile, pinceaux, feutres, craies….

Ø  Petits exercices d’écriture de lettres ou de mots visant à faire travailler à l’enfant la précision et le respect de la forme tout en conservant la fluidité du geste

 

 

 

Les techniques utilisées en graphothérapie sont donc multiples, adaptées à l’âge et aux affinités de l’enfant. Celui-ci va prendre conscience qu’il peut améliorer son écriture par une  rééducation ludique sans devoir faire des lignes, ce qui est souvent ressenti comme une punition.                                          

   

                         
 

                                                                                                                                                            

© 2016